Bonjour et bienvenue

Affichage des articles dont le libellé est Agent M. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Agent M. Afficher tous les articles

La liberté en France plie sous le pouvoir policier de Hollande mais ne rompt pas encore.



Peuple - Capitalisme - Organisation vu d'un twitterien



Bonjour Agent M 
Heureux de vous retrouver toujours ici




Vous vous interrogez sur la place du peuple, du capitalisme et des nouveaux moyens d'organisation ?

#Loitravail : Agents M, la folie de la CGT doit être stoppée et la victoire contre la loi travail vous permettrez

Bonjour Agent M
Heureux de savoir que vous êtes toujours plus nombreux à nous lire.
La cooptation fonctionne mieux que nous ne l'avions imaginé.
Vous vous interrogez sur la réussite du mouvement social contre la loi travail ?


Selon un sondage BVA  récent 54% des personnes désapprouvent le mouvement de grève contre la loi travail et 45% le soutiennent alors que les média ne font que présenter les opposants à la loi travail tels des suppôts de Satan. 


"Ne soyez pas paradoxal à seul fin d'être commun"
Agent M Niveau 8

Comme vous le savez les attitudes extrêmes nuisent à votre réputation. Tout ce qui menace votre dignité est une forme de folie. Le paradoxal est une forme de tromperie, d'illusion qui semble vraisemblable au début et qui vous surprend par son mordant et sa nouveauté. Mais il perd ensuite sa vogue aussitôt que sa fausseté dans la pratique est révélée. 

Souvenez-vous des déclarations d'Hollande 2012 et constatez toutes ses trahisons. Vous souhaitiez plus d'humanité, plus de solidarité, plus de cohésion, vous avez récolté des débats sur l'identité qui vous ont divisé, vous avez vu les plus fragiles être chassés comme des délinquants en raison de leur pauvreté et les puissants être dispensés de toute peine de justice malgré l'étendue et la reconnaissance officielle de leurs exactions.

Le paradoxe possède ce faux charme  et peut conduire à la ruine des états dans les domaines politiques, éducatifs, économiques ou culturels.

Ceux qui sont incapables de se distinguer grâce à la vertu empreinte les chemins du paradoxe et comme vous pouvez le constater chaque jour, les sots sont nombreux à les admirer et les sages entrent dans la folie des prophéties. 

Le paradoxe est la marque des esprits sans mesure, sans prudence en s'appuyant sur les incertitudes de chacun et la fausseté, il met en péril la dignité de chacun.



"Maîtrisez vos antipathies"
Agent M niveau 8

Pour rappel ou découverte, notre position à l'égard de certaines éminences dites grises des opposants à la loi travail n'a pas changé. Nous sommes toujours convaincus  jusqu'à preuve de la démonstration du contraire de la contre-productivité des paroles, pensées, actions des Lordon, Ruffin, Halimi, et même des Caroline de Haas et de la CGT. Ils ne sont que le miroir des propos et pensées aussi stériles émises par le patron des patrons, le fils de sans mérite, le petit héritier opportuniste, vous l'aurez reconnu Baby Gattaz prénommé Pierre qui n'amasse pas mousse.

Aussi bien les derniers propos tenus par les premiers à la bourse du travail que les dernières affiches de la CGT expliquent à nos yeux la baisse de vitalité d'une partie des nuitdeboutistes et la très faible popularité de la CGT, ce qui n'est pas pour nous déplaire. Au moins notre position vous est connue sur ce sujet.

Simplement il ne faudrait pas associer les Agents M aux opposants de la CGT et consors, comme vous le savez (ou pas) nous sommes toujours autant contre la Loi travail. Nos différents articles sur le sujet vous permettront de connaitre en détails les raisons de nos oppositions à ce projet de loi.




 "Vivez selon votre époque"
Agent M niveau 8

Face à la loi travail, chacun à sa motivation singulière et aucune ne surpasse les autres. Des chômeurs aux salariés, des entrepreneurs ou start-uppers aux dirigeants de TPE et PME chacun a des raisons toutes autant valables d'être contre ce projet de loi qui ne sert que les plus puissants.

Si vous écoutez les bruyants cégétistes, comment un entrepreneur ou un dirigeant pourrait-il s'y associer étant donné la violence de leurs discours et de leurs affiches. 
Comment un salarié, un non syndiqué pourrait s'identifier à leur communication de violence quand chacun aspire à plus de paix, de calme dans le contexte actuel ?

Ils ne partagent plus les mêmes valeurs, les mêmes croyances positives en l'avenir (Hawthorne, Pygmalion) et la même culture. 
Chacun se trouve bizarre, étrange.
Chacun commence à émettre des jugements de valeur négatifs sur l'autre (J'ai raison, il a tort).
Chacun rejette de plus en plus l'autre et développe ses préjugés à l'égard de l'altérité. 
Ces préjugés se transforment en stéréotypes (les patrons sont tous des voyous, les chômeurs des fainéants, les pauvres des assistés, etc...le fameux, ils sont tous les mêmes)



Une proposition de solution pour que tous se rejoignent au-delà de leurs différences ?

1 - Avoir l’œil débutant
2 - Accepter de ne pas tout comprendre la première fois
3 - Ne pas juger - Ne pas se comparer aux autres
4 - Accepter de remettre  en question ses croyances, ses évidences
5 - Oser Dire, Faire, Être et Devenir

Comment réussir à travailler efficacement contre la loi travail ?
Avant toute action , il faut vérifier :

1 - Les objectifs
2 - Les rôles et les attentes
3 - Les méthodes et mécanismes
4 - Les processus de décision
5 - Les flux d'information et de la communication
6 - La confiance en soi et en autrui

Quelques principes 

 - Choisir les individus en fonction de leurs compétences pour la ou les tâches à effectuer
- Sélectionner des individus de même niveau de savoir-faire mais d'attitudes différentes
- Reconnaître les différences
- Aider chacun à se définir une vision commune et à la partager
- Rechercher la parité de pouvoir
- Faire preuve de respect mutuel
- Donner des feed-back positifs à chaque acteur et à l'équipe

Bonus > Cliquez sur l'orange et découvrez un nouveau jeu

Le jeu de l'orange

#loiElkhomri De l'eau de la vie à la lettre au père.

A l'origine, le commencement  n'est pas le commandement
Agent M Niveau 8


Comme vous le savez le digital innerve et modifie tous les secteurs professionnels comme il modifie également l'état de vos connaissances. Par le jeu des interactions, des confrontations de points de vue, votre connaissance ne fait que s'accroître, vous quittez peu à peu l'ancien monde, celui du binarisme pour entrer pleinement, parfois avec violence ou doute dans l'ère de la complexité.

Longtemps, la connaissance a été pensée et vécue comme figée tel le marbre alors que pour les plus avancés d'entre vous, vous avez déjà intégré que la connaissance est dynamique tant par son ontologie que par sa phénoménologie. 



Si les incertitudes et l'émergence des improbables peuvent vous déstabiliser, repensez à votre formation au centre Code 7H99 sur l'interculturalité

1 - L’œil du débutant
2 - Accepter de ne pas tout comprendre la première fois
3 - Ne pas juger - Ne pas se comparer aux autres
4 - Accepter de remettre  en question ses croyances, ses évidences
5 - Oser Dire, Faire, Être et Devenir

Ce qui vous permet de construire ensemble les ponts à mettre en œuvre et non les murs à construire. Ils se fissureront toujours. rien n'arrête une goutte d'eau.


"Il n'y pas une méthode unique pour étudier les choses"
Aristote

Nous savons que certains d'entre vous ont le sentiment de perdre pied face à la croissance de la digitalisation dont la destruction créatrice (Schumpeter) se fait plus ressentir par sa destruction que par ses créations.
De 2008 à ce jour, près de 1.5 millions de chômeurs sont venus grossir la catégorie A du chômage et Facebook aux 1.5 milliard de membres ne nécessite que très peu d'employés. Ce qui signifie que si vous vous appuyéz sur Schumpeter, la création n'aura pas lieu dans la sphère de l'emploi.
Nous ne comptons plus l'accroissement de personnes vivants sous le seuil de pauvreté tant il est une gifle ou un coup de poing aux discours des politiciens actuels.

Et, si nous devions réduire le mouvement  #nuitdebout aux fidèles des Lordon, Ruffin et consors, alors vous seriez déjà condamnés mais ce n'est pas le cas, loin de là.
L'étonnante vitalité des opposants à la loi travail, où chacun avec sa motivation particulière qu'il soit chômeur, salarié ou dirigeant d'une TPE ou PME se rejoint sur ce même objectif : faire tomber cette loi et non l'amender.
 
Nous n'entrons pas dans l'ère des paradoxes, nous la quittons à une vitesse plus grande que vous ne pouvez l'imaginer par le jeu des interactions. Longtemps vos professeurs vous ont habitué à raisonner en terme de Pinacle et de Pilori. Nous-mêmes, nous avons recours à cette technique créative pour vous permettre de mieux aborder les lignes de force et de faiblesse de vos stratégies et plan d'actions.

Dans cette lettre à son père, Kafka révèle le paradoxe de la pédagogie et la pédagogie du paradoxe.

Le format audio suivant est une lecture de cette œuvre, prélude à un futur livre de Kafka  La métamorphose.





Autrement exprimé. Une anecdote zen décrit parfaitement la situation.
Le maître dit au disciple :

- "Tu vois ce bâton que je tiens ? Si tu dis que c'est un bâton, je te frappe. Si tu dis que ce n'est pas un bâton, je te frappe. Si tu ne dis rien, je te frappe".


La solution existe, elle est dans ce blog, il s'agit d'une force à mettre en marche pour que la solution émerge.
Comment allez-vous la trouver et sortir de ce paradoxe ?


Et si vous décidiez d'étudier son cas ? N°1 et N°125

Evaluation de la formation : Compétences ou Performance ?


Bonjour Agent M
Heureux d’être parmi vous.
Vous êtes curieux des liens entre compétences et performance ?


 
Dans la vidéo Madame Pi et l'agent M Sébastien échangent sur l'efficacité cognitive et le jugement social.  Ce dessin vous permettra de mieux visualiser les lieux de la compétence et de la performance.

La compétence : L'interface entre l'individu et ses environnements


Comment allez-vous intégrer ces deux nouvelles connaissances dans votre matrice de l'excellence?

Pour mieux vous situer dans votre apprentissage, quelques secrets de réussite

 



$Merci de votre attention

Formation : évaluation et développement des compétences

Bonjour Agent M
Heureux de vous retrouver encore ici.

Et bravo d'être de plus en plus nombreux. 
Nous sommes passés d'un rythme aux environs de 7 000 à 13 000. 
Bon, trêves de Pingouin Branding.
Reprenons

Comment l'évaluation peut-elle être au service de l'apprenant ?




Dans  la vidéo suivante, Madame Pi et l'agent M Sébastien échangent à propos de l'évaluation et du développement des compétences.
Vous découvrirez à l'aide des illustrations









Les dimensions internes et externes
spécifiques aux systèmes d'évaluation.


Comment allez-vous intégrer ces nouvelles connaissances

dans votre matrice de l'excellence?








LoiTravail : Le gouvernement français opte pour le déni de démocratie. Appel à mobilisation


Suite au recours du 49-3 par le gouvernement de Manuel Valls, toute l'équipe de Code 7H99 invite les Agents M à manifester auprès des nuits de boutistes qui ne sont pas tous des Anakin Skywalker.

Afin de vous préserver des violences et éléments provocateurs,  nous allons reprendre le mot d'ordre d'un twitterrien  qui nous a fait sourire, libre à vous de le suivre :

La loi travail met les salariés à poils : Manifestez en slip




#Nuitdebout : Quand les Anakin Skywalker menacent la République #StarWars

Ce billet risque d'étonner les lectrices et lecteurs habituels de ce blog et de déchainer la violence des #nuitdeboutistes qui ne nous connaissent pas. Nous assumons, nous n'avons jamais manqué de courage pour défendre la démocratie, la veuve et l'orphelin.

Vous connaissez tous Star Wars, peu importe votre génération. Cette bataille du bien contre le mal, cette vision manichéenne de la société, ce binarisme exacerbé qui a la capacité incroyable de remuer au plus profond de nos entrailles nos émotions et nos bas-instincts. 

Star Wars est un excellent film, mais cela reste un film quand le monde et la vie réelle sont bien plus riches, bien plus complexes, bien plus épanouissants que ce divertissement.

Nous suivons ce mouvement depuis le début, suite à l'appel à la guerre de l'économiste Lordon, du journaliste Ruffin et du directeur du Monde Diplomatique Halimi : "Nous n'apportons pas la paix" un slogan digne des Sith, notre méfiance initiale est malheureusement confirmée jour après jour à la vue des débordements au sein de #nuitdebout.

Les nuitdeboutistes, de par leur âge, de par leur absence de contrôle émotionnel, ne nous font que trop penser au jeune Anakin Skywalker débordé par ses passions et son désir de vengeance qui sombrera au nom d'un idéal (noble, grand ou humaniste) du coté obscur de la force.

Obi-Wan Kenobi en sera terrassé et des dizaines d'années seront nécessaires pour mettre un terme à la dictature de l'Empire permise par ces centaines d'Anakin Skywalker.


Nous saluons la tentative d'Edgar Morin (Maitre Yoda) d'inviter les nuitdeboutistes à plus de mesures, de responsabilités, à commencer par penser le réel et non de le fantasmer.

Pourtant, suite à son intervention dans #radiodebout, les appels à la violence ont continué et le bébé-modérateur, n'est pas intervenu pour les faire cesser, il s’intéresse au temps de parole et non au contenu des propos émis. Ainsi, il permet de mettre sur un pied d'égalité, les formulations populistes,  les paroles d'un intégriste religieux de celles d'un démocrate, nous sommes plus qu'affligés de cette perversion des plus abjectes des principes démocratiques et de la liberté d'expression.

Si dans l'état actuel des choses, nous saluons l'éveil de la force (pour reprendre le verbatim de Star Wars), nous ne pouvons cautionner qu'un mouvement fasse autant de silence quand une jeune fille se fait violer sur la Place de la République avec en point d'orgue de cette banalité du mal, de cette culture du viol, l'invitation faite par la commission Sérénité aux femmes à s'habiller avec plus de "pudeur". La mini-jupe serait-elle interdite chez les #nuitdeboutistes au profit de jupes longues jusqu'aux pieds ?

Nous ne pouvons cautionner que la parole des femmes soit si peu présente alors qu'elles sont majoritaires (51% de la population mondiale) et depuis trop longtemps oubliées des décisions politiques, nous ne pouvons cautionner que la violence soit une réponse à la violence.

Nuitdeboutistes, vous prétendez défendre un idéal démocratique, commencez par l'incarner au lieu de demander aux autres de l'incarner, vous gagnerez en crédibilité.

Si vous voulez que le Monde change et non défendre, à l'insu de votre plein gré, quelques intérêts particuliers comme ceux d'un Ruffin, commencez par montrer l'exemple et nous vous soutiendrons !

A défaut, vous connaissez déjà notre réponse.



Avec le projet de loi El Khomri - Macron - Valls - Hollande, le travail du salarié devient sans mémoire.

Le projet de loi de la ministre des CDD Myriam El Khomri ne divise que les professionnels de la communication sur comment faire adopter cette loi. Pour les autres parties prenantes de la société, cette réforme du Code du Travail ne fait pas polémique. Tous sont unanimes sur la précarité qu'engendrera cette escalade dans l'abandon de la professionnalité.

Depuis la première caisse enregistreuse aux derniers algorithmes, le monde du travail s'est d'abord industrialisé et aujourd'hui il se numérise. Simplement après avoir énoncé cette évidence, il convient alors de s'interroger sur la notion de progrès et de ses subtilités.

Il ne s'agit pas de se déclarer technophile ou technophobe, ce binarisme est peut-être l'apanage de nos outils informatiques du quotidien, il est d'une extrême pauvreté pour n'importe quel cerveau humain. Comme le soulignait déjà Flaubert "Comparaison n'est pas raison" ou autrement exprimé pourquoi comparer l'art Pariétal avec l'art Numérique ?

Il ne s'agit pas de déterminer quel art mérite ou non une majuscule, mais d'admettre que chacun véhicule une idée du progrès, la question devient alors : prédire qu'est-ce que le progrès commence par définir le but de l'Histoire.

Des outils crées par la main de l'homme à ceux conçus par les machines puis les algorithmes et les robots, le progrès s'est révélé très utile pour développer la productivité d'Henri Ford et l'étude du 20e siècle nous montre à quel point les notions de progrès scientifiques et techniques se sont répandues dans la société quand les notions de progrès humains et d'amélioration de la condition de vie semblent être devenues des éléments de décor et non un but de l'Histoire de l'Homme comme c'était le cas au siècle des Lumières.

Savez-vous que l'objectif de Frederick Taylor était avant tout de mettre un terme aux conflits permanents entre des patrons excédés par l'oisiveté potentielle des salariés et ces fameux salariés qui exigeaient un meilleur salaire pour se montrer plus engagés dans leurs tâches et la réussite de l'entreprise ?

C'est ainsi qu'est née l'organisation scientifique du travail (OST) avec les corollaires de segmentation des tâches jusqu'à en faire des automatismes avant le remplacement par des automates. Or, il ne faut pas oublier qu'à la même époque les sciences sont organisées en silo, en champs disciplinaires, nulle inter ou transdisciplinarité, les logiques sont mécanistes (Causes, conséquences, corrélations), la complexité et la transdisciplinarité n'arrivant qu'à la fin du 20e siècle comme le big data.

Or, s'il est incontestable que le taylorisme jusqu'au toyotisme et maintenant l'uberisme ont permis une augmentation de la productivité et des profits, il est tout autant incontestable que des ouvriers d'hier aux cadres d'aujourd'hui, les algorithmes et robots dépossèdent ces mêmes salariés de leur travail, de leur professionnalité et inventivité.

L'un des effets de la mondialisation est la concurrence accrue rendue possible par une certaine généralisation des savoirs. Les entreprises de chaque pays sont mises en concurrence et encore plus avec le numérique où la distance maximale est d'un seul clic. Chaque entreprise est le plus souvent équipée d'ordinateurs, analysent ses données ce qui induit aussi que chaque manager, chaque salarié ne décide plus, ne choisit plus en fonction de la meilleure solution mais de la solution la plus facilement justifiable par les données. 
Idéal si ces fameuses données visibles ne faisaient pas tant abstraction du travail invisible (décrit par Christophe Dejours). Si je devais faire une comparaison, je choisirais celle de l'étude de l'univers où la matière noire est plus présente que la matière que nous savons étudier avec les outils d'aujourd'hui. 

L'une des spécificités de l'entreprise d'aujourd'hui réside dans sa capacité à avoir su matérialiser puis dématérialiser avec le numérique le travail mais cette capture et cette concrétisation par sa capitalisation ne constituent alors que notre héritage scientifique et technique. Je reviens à une de mes questions posées, qu'en est-il du progrès humain et de l'amélioration des conditions de vie ?

Quand les entreprises se dotent de directions du bonheur, de campagnes communicationnelles 'J'aime ma boite' et organisent régulièrement des salons professionnels : Bien-être et Entreprise, force est de constater également la prévalence de l'épuisement professionnel des salariés (Burn out), l'augmentation des suicides au travail ou à sa suite ou la déshumanisation croissante dans de plus en plus de secteurs. Et ce à un tel niveau qu'il faille nommer une loi Dialogue Social dans l'entreprise tant les rapports contrairement à l'objectif initial de Taylor se sont tendus ces dernières années et qu'il faudra surement revenir légiférer pour repréciser l'importance de distinguer la personnalité des attendus professionnels et des compétences, les qualités de la personne de celles du professionnel en exercice, la sphère privée et intime de la sphère professionnelle et sociale.

Dans le projet de Loi proposée par Myriam El Khomri : 

  • Quels sont les articles de loi qui s'appuient sur les spécificités du droit français (héritage de son histoire) ? 
  • Quels sont les indicateurs économiques retenus qui permettent de rédiger ces articles de loi alors que ces indicateurs n'ont pas été débattus démocratiquement ?

Comme la réforme du Code du travail ne vise qu'une meilleure efficacité, voire efficience de la loi, qu'en est-il de son évaluation ? 

Aucune étude n'existe pour affirmer que diminuer la protection des salariés permet une baisse du chômage, même l'OCDE et la banque mondiale conviennent de cela. 

D'après vous*, est-ce les normes qui permettent une meilleure inventivité dans la productivité ou la productivité doit-elle s'affranchir des normes salariales pour maximiser les profits des bénéficiaires de cette capitalisation ?

* Vous avez le droit de proposer une autre question d'ouverture si vous trouvez ma proposition trop binaire. 


Pour aller plus loin :


La réforme du Code du Travail et la prise de décision dans un contexte d'urgence, de risques et complexe.

La réforme du Code du Travail

Depuis sa création en 1906, suite à l'accident à Courrières où plus de 1 099 ouvriers périrent, le Code du Travail est une des pièces du puzzle législatif et réglementaire de la vie des salariés du "privé". Il s'intercale entre les normes internationales et européennes et les accords de Branches et d'entreprises.

En 2016, le projet de loi de Myriam El Khomri vise à réformer le Code du Travail. Cette réforme est dans la continuité des directives européennes, et elles-mêmes suivent les recommandations du rapport Doing Business de la Banque Mondiale.

Suite à ce projet de loi, un mouvement citoyen est né sur les réseaux sociaux entre une pétition en ligne et une vidéo de youtubers avec le mot clé #onvautmieuxqueca sur Twitter.

D'abord débordés, les syndicats tentent de reprendre la main sur cette initiative citoyenne tout en affichant leurs divisions sur ce projet de loi. Certains souhaitant le retrait du texte, d'autres préférant procéder par amendements.

Une première manifestation le 9 mars a donné lieu a des rencontres entre présidents d'associations et membres du gouvernement et une seconde manifestation est programmée le 17 mars.


Même en se basant sur les seuls chiffres de la police, les manifestations du 9 mars sont un succès et se distinguent des autres manifestations françaises pour deux raisons :
  
  1. L'initiative de ce mouvement est citoyenne et non politique ou syndicale avec la pétition en ligne de Caroline de Haas sur Change.org et l'appel des youtubers avec #onvautmieuxqueca sur Twitter, 
  2. La participation de villes moyennes comme Bourg en Bresse (1000 manifestants), Le Mans (1000 manifestants) ou encore Perpignan (3000 manifestants), ce qui en montre le caractère généralisé.

Cette particularité précisée, la réforme du code du travail interroge chacun à des degrés divers tant les attentes des chômeurs, des salariés, des indépendants, des entrepreneurs, des managers et des dirigeants de la TPE aux grands groupes peuvent être considérées comme différentes, voire en contradiction ou opposition alors que la loi ne vise qu'à dessiner la carte du territoire.

A noter que Caroline de Haas qui fait partie du trio qui a lancé la pétition contre le projet de loi est l'invitée des plateaux TV mais pas des interlocuteurs du gouvernement. De même pour les youtubers.




L'étude des prises de décision dans des contextes d'urgence, de risques et complexe d'après les scientifiques Klein, Lebraty, Pastorelli, Endsley qui ont menés différentes études sur ce sujet de 1998 à 2004.




L'urgence avec les faillites d'entreprise, le chômage de masse, mais aussi des carnets de commande en berne (Sur-équipement), des salariés de plus en plus désengagés, des secteurs économiques où l'ubérisation rime avec précarisation généralisée. 

Les risques multiples entre la peur du chômage et son déclassement associé, la peur de ne pouvoir licencier à moindre coûts en cas de retournement économique conjoncturel (faiblesse de la demande , faiblesse du pouvoir d'achat), structurel (automatisation, digitalisation, ...), frictionnel (Délais de recrutement, Pénurie de candidats formés, ...) sans oublier le climat anxiogène généralisé avec la gestion politique et médiatique des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et à Saint-Denis.

Complexe entre la législation internationale sur le droit du travail et les dynamiques actuelles avec comme marqueurs principaux les rapports Doing Business de la Banque Mondiale, les directives européennes en économie et emploi et les solutions mises en œuvre par les gouvernements français successifs.

L'expert face à une situation d'urgence, risquée et complexe commence par faire une comparaison instinctive avec ce qu'il a déjà vécu et appris auparavant. (Notre cerveau ne sait faire qu'une seule chose : RELIER).

Or, s'il y a bien un point qui fait consensus est le fait que le numérique révolutionne notre monde. Il apporte de l'inédit. Ainsi, l'expert mais par extension vous comme nous, se retrouve face à sa faiblesse : relier. 

Les raisonnements par analogie et ceux relevant d'une logique mécaniste (Causes - Conséquences - Corrélations) ne fonctionnent pas pour analyser une situation complexe.
Cela reviendrait à étudier l'univers avec les outils d'analyse datant d'avant Copernic (l'époque où la Terre est plate).

De 1906 à 2016, nul besoin de connaître l'histoire détaillée du monde du travail, quelques images suffiront à montrer ses évolutions et révolutions.

1906
1960
1990


2016


Comment peut-on comparer les conséquences connues de l'industrialisation avec celles de la digitalisation que nous vivons ?

Quand les solutions habituelles ne fonctionnent plus ou pas, l'expert va alors apporter des propositions et des solutions potentielles au lieu d'améliorer sa compréhension de la situation et de comparer les alternatives. Il commet ainsi l'erreur de procéder par analogie dans un environnement complexe puisque la somme des critères divergents démontre bien le fait d'être face à deux situations différentes et non analogues. Les solutions potentielles sont impossibles à comparer.

Dernier point, l'expert contrairement au politique, justifiera ses décisions  en suivant une méthode analytique mécaniste qui seule garantira la justification de ses actes en cas d'échec en fonctionnant par silo.


Pour aller plus loin :

#1 Les conditions de réussite de l'expertise d'adaptation ?



L'expertise d'adaptation est la capacité à appliquer des connaissances et des compétences acquises de manière signifiante avec souplesse et créativité en fonction des situations rencontrées.

Cette notion s'oppose à, c'est à dire la capacité à réaliser rapidement des tâches scolaires type sans erreur mais sans comprendre > l'expertise de routine.


Favoriser le développement de l'expertise d'adaptation nécessite 4 facteurs ou plus précisément  
4 conditions de réussite mais pour cela il faut 5 pré-requis sans lesquels, les conditions de réussite ne peuvent exister



1 Base de connaissances 
2 Méthodes heuristiques
3 Méta-connaissances
4 Compétences auto-régulatrices
5 "Croyances" positives Effet Hawthorne, Pygmalion


Les 4 conditions de réussite
 
1 - Être constructif
Paul, le dirigeant de Service plus convoque en réunion l'ensemble des managers pour mettre en place les conditions de réussite de la stratégie de l'entreprise. Il réalise une présentation très complète avec les modalités d'application. Il est demandé aux managers de faire de même avec leurs équipes pour atteindre les objectifs indispensables à la concrétisation de la réussite.
 
A ce stade, l'emploi de la stratégie est régulé par le dirigeant qui pose différentes questions pour s'assurer de la compréhension et de l'intégration de la stratégie mais les managers devront par eux-mêmes déployer d'autres stratégies pour s'assurer du résultat auprès de leurs équipes.
 
Dans l'étape suivante, les managers, ont la possibilité du copying pour appliquer le guidage du dirigeant.Ils seront mis en groupe pour, à leur tour, prendre la place du dirigeant et mener les conversations auprès de leurs équipes.Chacun prend alors la responsabilité de l'exécution de la stratégie et des régulations nécessaires. Le dirigeant se transforme en facilitateur, coordinateur. Du point de vue des managers, cela permet de comprendre les processus d'acquisition des connaissances et de compétences mises en exergue dans le nouvel environnement crée.
 
2 - S'autoréguler


Se pose alors la question de la régulation au sein des managers. Comment peuvent-ils développer leur autonomie s'ils ne gèrent pas par eux-mêmes les temps des différentes phases d'une nouvelle stratégie en prenant en considération les méta-connaissances ?
 



3 - Contextualiser


Sans prise en considération de l'environnement social, contextuel et culturel, quelle sera la réalité de la stratégie ?






4 - Collaboratif 
L'actuel point de frottement dans les entreprises avec les réseaux sociaux qui font voler en éclat les schémas classiques et obligent les entreprises à plus de congruence. Entre le mode de recrutement, les outils collaboratifs, la question de l'humain dans l'entreprise reprend toute sa place.



La formation du 21e siècle en 10 usages technologiques vous intrigue-t-elle ?

Touchez moi pour accéder à la réponse
 

De la recherche de candidats (sourcing) à la chasse au talent ?




De l'organisation de l'agence aux techniques de recherche des candidats les plus facilement "déléguables ou plaçable", Le sourcing de l'agence fait partie des fondamentaux du tableau de bord des chargés de recrutement et il est plus que conseiller d'en connaître les voleurs de temps.

Entre l'analyse des sources, la mise en place de partenariats avec des écoles, des centres de formation et d'autres intermédiaires de l'emploi, les communications sur différents média y compris les réseaux sociaux, l'entreprise d'intérim met en jeu aussi bien sa marque institutionnelle fragile les agences d'intérim étaient encore appelées les nouveaux négriers il y a peu, sa marque employeur les agences d'emploi communiquent auprès de toutes les qualifications mais n'embauchent que principalement des ouvriers non qualifiés pour des missions excédant rarement 2 semaines et sa marque commerciale.

Au delà de l'expérience de recrutement qu'elle va faire vivre aux candidats comme aux intérimaires qui impactera le niveau des cooptations, particulièrement importante auprès des basses qualifications,  son sourcing permettra aux chargés de recrutement et aux candidats-intérimaires une meilleure gestion des flux de vacances dans l'emploi.


#Emploi : Avez-vous une plus grande aura numérique que votre lave vaiselle ?

Bonjour Agent M
Heureux de vous retrouver ici

Vous vous interrogez sur les composantes de votre aura numérique ?

Nous allons y répondre en 3 étapes.

Jouons avec votre aura numérique

ETAPE 1 : Et, si vous aviez l'aura numérique d'un lave vaisselle ?


 

3 informations sont à relever 

Le journal poétique du lave-vaisselle
Les composantes de la capacité de l'autonomie
Droits d'usage

Étape 2 : Les composantes de l'aura numérique d'un humain



Etape 3 : Comment allez-vous intégrer ses connaissances dans votre matrice de l'excellence  ?

 

Challenge : Les composantes numériques des Agents M ?
Apprenaute Code7H99


 
Consigne i-vidéo > Suivez le pingouin violet

Les premiers bénéfices de la formation ? Self data à Self de Cour

Quel champion réussit sans son coach / apps / self data?


Inconnu en France dans les années 90, le coaching s'est répandu comme une trainée de poudre à tous les étages de l'entreprise. Aussi bien dans les centres d'appels comme ceux de la BNP où un coach accompagne les chargés de clientèle à mieux réussir et à mieux conseiller à la présidence, il y a désormais un conseiller humain ou électronique partout et pour tout le monde.

Le capital de l'entreprise qu'il faut rentabiliser n'est plus la ou les machines mais le capital humain, le véritable avantage concurrentiel.

Entre des équipes démobilisées ou suicidaires, entre des collaborateurs qui ont élevé le  "faire semblant" au rang d'art pour développer leur carrière, les PME, déjà confrontées à des difficultés économiques spécifiques, ne peuvent se permettre de mettre en péril les relations humaines de l'entreprise.

Quelles sont les solutions ?


La formation individuelle répond avec des programmes courts et adaptés aux contraintes de temps. Structurée en module d'une à deux heures à intervalles réguliers, cette solution pédagogique avec son bilan avant et après apporte la frustration nécessaire de ne pas tout résoudre pour mieux motiver à se former plus régulièrement pour enchainer les cycles de l'excellence.


Illusions haptiques


L'accompagnement régulier se différencie par des modules de 4 à 20 heures par mois pour apporter une prise de recul permanente, le temps nécessaire pour reprendre de l'élan et développer son efficacité personnelle et mieux se développer professionnellement.

Quels sont les thèmes à privilégier ?



La prise de parole en public face à un public connecté pour mettre en mouvement  chaque acteur de la performance dans le cadre de réunions d'équipes, de présentations aux clients,  aux investisseurs, ou des partenaires.




Le développement des compétences managériales pour adopter le style de management adapté aussi bien aux situations qu'aux relations avec les collaborateurs. Développer son leadership, mieux négocier ou mieux déléguer, réussir les entretiens annuels de la performance, conduire une réunion avec efficacité.




L'accompagnement au changement répond aussi bien à une fusion qu'à une restructuration. Apprendre de nouvelles compétences ou développer une nouvelle valeur ajoutée nécessite d'anticiper, de réaliser des plans de communication, de savoir bien gérer les conflits et de prendre des décisions suivant un timing pré-établi.



L'optimisation du temps permet de répondre à des questions existentielles que sont les objectifs à court, moyen et long terme de l'entreprise et des salariés. Disposer d'outils opérationnels simples à acquérir permet aux équipes d'avancer sereinement.




Gérer le stress et les risques psychosociaux permet une meilleure communication et de meilleures performances pour mieux vendre et mieux recruter. Le développement de la marque employeur est incontournable pour une société qui souhaite se développer et attirer les meilleurs.





Réussir l'intégration des nouvelles recrues passe par une meilleure organisation et un management d'équipe exemplaire afin de faire fructifier cet investissement. Le recours à un guide des bonnes pratiques et des meilleures exécutions associé à une formation d'intégration permettent une prise de fonction idéale.

#1 Les conditions de réussite de l'expertise d'adaptation ?

L'expertise d'adaptation est la capacité à appliquer des connaissances et des compétences acquises de manière signifian...