La prophétie auto-réalisatrice (Mooc Emploi Projet Professionnel)

Le 5e épisode de ma participation au Mooc du Pôle Emploi est dédié aux intérêts professionnels.

Pôle Emploi développe ce thème en 4 étapes :
  1. Deux intervenants RH Carrefour et France Loisirs
  2. Une explication pour distinguer les intérêts professionnels des personnels
  3. Le test d'intérêts professionnels IPPe pour définir un profil RASIEC
  4. Une fiche résultat qui invite à contacter un conseiller Pôle Emploi




Cette séquence débute par le discours soporifique de l'intervenant RH Carrefour est c'est bien là le problème. Même si je reconnais volontiers être critique, il y a des formations où j'ai beau chercher, elles ne donnent pas envie d'apprendre, de s'éduquer, de s'enrichir, d'aller vers l'autre, de s'ouvrir aux mondes des possibles, de l'improbable et de l'imprévu. Elles nous donnent l'impression que nous ne sommes que des bêtes à dominer. Notre singularité d'être humain est purement et simplement niée. 

Si j'écris cela, c'est en raison de mon passé de responsable de formation de grandes entreprises et de concepteur pédagogique où j'ai appris tant par l'expérience que par l'auto-formation qu'une des règles fondamentales d'un bon apprentissage, d'une bonne formation (Et elles sont limitées ces règles fondamentales) comprend obligatoirement 3 composantes :
  1. Le cognitif
  2. Le métacognitif
  3. L'affectif 
Séparer les activités intellectuelles de nos états émotionnels est toujours une erreur majeure et critique d'une formation. Je suis, vous êtes, nous sommes humains donc des êtres d'intelligence et de passion et non pas uniquement une machine algorithmique ou un bouillon de sentiments mais bien l'un et l'autre en même temps et bien plus encore.

Quand l'intervenant RH Carrefour invite notre capacité de réflexion à se mettre en mouvement en délivrant des élèments proposés comme logiques et que ce premier discours est soutenu par l'intervenant Pôle Emploi qui sollicite nos connaissances antérieures à cette formation, nous propose de raisonner, de comprendre, de nous connaître au travers d'une grille de 5 items puis de synthétiser, ils ne font appel qu'à nos capacités cognitives.

En aucun cas, ils nous proposent des éléments pour développer notre capacité à nous organiser, à comprendre notre fonctionnement d'apprenant, à nous fixer des buts, à contrôler notre travail. 
A savoir, si au travers des séquences pédagogiques proposées, nous avons amélioré non notre seule connaissance de ce nouvel objet de savoir mais aussi notre capacité à mieux l'aborder, ce qui  stimule notre motivation à poursuivre.

Si un individu s'inscrit à ce MOOC ou même aux 4 Moocs pour l'emploi, excepté pour les curieux et ils sont rares, les concepteurs de cette solution de formation savent déjà que cet individu participe à cette formation pour obtenir un travail qui lui plaira même s'il sait que ce ne sera pas forcément l'idéal soit qu'il a, ce qu'on appelle, une motivation extrinsèque identifiée.

Si en plus, il se sent bien dans le dispositif de formation, cette motivation extrinsèque sera intégrée, dernière étape avant d'être dans la motivation intrinsèque qui permet le développement de l'intérêt (ironie sur le thème de la séquence), plaisir (excepté écrire ces articles, la formation ne me fournit pour le moment aucun plaisir) et encore moins de satisfaction vu les temps d'attente pour obtenir des réponses.

Quelles sont les activités proposées lors de cette séquence (valable également pour les précédentes et je pense qu'il en sera également de même pour les suivantes) pour développer notre estime de soi, notre confiance dans l'autre, notre sentiment d'appartenance à une communauté, notre sentiment d'autonomie (capacité à décider), notre sentiment d'auto-efficacité, notre valorisation de soi et surtout puisqu'il s'agit d'une formation à distance, quelles sont les activités qui prennent en considération notre solitude, notre anxiété et notre PLAISIR ?

Quand je suis obligé d'interagir, à de nombreuses reprises, pour des raisons de problèmes techniques en postant une question, je ne converse pas avec un pair, mais j'ai le sentiment de parler avec un hot liner, redoutable !!!!

Pour le moment il n'y a pas d'apprentissage pair à pair comme ont dit avec P2P mais une hotline faussement P2P puisqu'il ne s'agit pas de mes pairs mais d'anonymes.
Je suis mis en attente, on me délivre un message que je ne comprends pas toujours et si je dois reposer une question, je suis remis en attente pour une durée indéterminée.
Ainsi, je suis toujours otage dans mon apprentissage censé être ouvert, drôle d'ironie pour des professionnels qui veulent faire de vous (et j'ai horreur de cette abomination) des ACTEURS de votre apprentissage. Je ne cherche pas à être acteur de ma vie au service d'un metteur en scène mais bien AUTEUR de ma vie, elle est si extra-ordinaire jusqu'à présent.

J'avais demandé à quoi correspondait le terme hotspot qui est dans le script de la vidéo sur l'un des espaces de dialogue éparpillé un peu partout, j'ai obtenu une première réponse. J'attends les suivantes depuis 23 heures. De quoi décrocher quand je m'organise pour apprendre, que je libère une heure de mon temps pour le consacrer à définir mon projet professionnel et qu'au final, je suis en attente depuis 23 heures. comme vous pouvez le voir.

J'ai, peut-être, tort mais même sans réponse, j'ai décidé de tout de même poursuivre les séquences suivantes même si je sais que je perdrai encore du temps en devant me replonger dans le contexte que j'avais quitté depuis et même surement déjà oublié.

Si je ne peux réguler en raison de la méthodologie proposée mon temps, je ne peux plus le planifier, le contrôler, cela impact directement mes stratégies métacognitives, la deuxième composante indispensable d'une formation en 2015 et il serait faux de considérer que cela met dans une tension créative.

Et comment pourrais-je gérer l'anxiété créée puisque que la seule solution est d'attendre (ils auraient pu proposer un exercice de relaxation pendant les attentes) ainsi mes stratégies affectives qui permettent le maintien et la stimulation de ma motivation ne peuvent être mises en place.

Enfin, à l'issue de cette séquence, je dois contacter un conseiller Pole Emploi pour avoir un debriefing sur le test IPPe, une autre interruption indéterminée et volontaire dans l'apprentissage. Je ne peux me valoriser, je suis réduit à être dépendant d'un conseiller Pôle Emploi.
De plus, si je décidais de prendre rendez-vous avec un conseiller Pôle Emploi avant de poursuivre les séquences suivantes, ce qui serait logique et recommandable,  je prendrais le risque supplémentaire de ne peux plus être dans les délais de cette formation qui se termine le 18 mai.

L'ironie de cette séquence sur les intérêts professionnels.

Alors que le test IPPe permet de m'identifier selon le modèle RASIEC où il est question de dimension créative, sociale, entrepreneuriale, etc... ce qui signifie que le Pôle Emploi est ouvert à cette diversité, certes limitées, de profils, il ne propose en aucun cas différentes manières d'apprendre. 

Les séquences sont répétitives et unimodales, oubliant que je peux aimer travailler en groupe quand j'aborde les questions sur comment mieux définir ma liste des tâches comme pour d'autres questions tels que les intérêts professionnels, je peux préférer travailler seul.
Et je précise travailler en groupe ce qui n'est pas travailler en postant des questions sur un forum avec des réponses pertinentes au petit bonheur la chance car en groupe je connais au moins les individus du groupe, ce n'est pas de l'aléatoire où je suis obligé de faire une confiance aveugle au système (merci pour mon esprit critique).
Le tout sans oublier les autres participants dont certains ont besoin d'analyser, d'imaginer en amont quand d'autres souhaiteraient agir le plus vite possible, observer leurs résultats et poursuivre.

Le Pôle Emploi dans cette séquence nous assigne à résidence avec le profil RASIEC oubliant que chacun de nous peut-être imaginatif, divergent, analytique, assimilateur, pratique, convergent, dynamique ou adaptatif dans sa façon d'apprendre comme dans sa façon de travailler. Rien n'est immuable sauf le changement.

Dans cette séquence, je me retrouve plonger dans les mêmes failles qu'avec l'outil MBTI Golden en management où même si dans le discours chacun tient à rappeler le caractère dynamique et non statique de ce profilage, dans la pratique, cela se traduit par TU ES COMME CA !!
Et, pour le Pôle Emploi c'est identique puisqu'il invite chacun à chercher uniquement là et là en fonction de ton profil assigné comme si dans les entreprises tous les comptables étaient ennuyeux et les formateurs des êtres passionnants.

A la lecture même de ce texte, certains d'entre vous se diront s'il écrit ainsi c'est en raison de l'état affectif démontrant ainsi l'impact d'oublier la dimension affective dans l'apprentissage.

D'après le test IPPe, je suis Investigateur à 41%

Le prochain billet sera dédié à la faisabilité de mon projet que je ne connais toujours pas et encore moins commencé à définir...

                 Wait and see

Articles les plus consultés