La noiraude au pays des Moocs


Face à sa condition, la noiraude a le désir d'être mieux respectée, elle veut évoluer, elle a faim d'une vie meilleure. Elle croit dans le progrès avec tous. Ce n'est pas la première fois que la noiraude appelle le docteur pour exprimer les difficultés de sa condition. Elle a déjà rêvé à de nombreuses solutions pour mieux vivre. Elle s'est déjà interrogée pour élever sa condition.
Elle avait déjà été séduite par les 5 premières grandes théories de l'apprentissage et les progrès dans l'évaluation de la formation


Simplement isolée dans sa fermette, l'accès aux établissements scolaires de qualité compromettait ses chances de réussite. Elle savait que la formation la transformerait mais pourrait-elle faire d'elle une biche ?



Quand soudain, une nouvelle promesse éducative : Les Moocs où elle pourrait apprendre depuis chez elle et où l'espérait-elle, elle serait respectée, voire sacralisée en étant au centre du dispositif pédagogique et des attentions.



Finalement, comme les solutions précédentes, elle avait abandonné. Tant dans sa ferme quand elle dialoguait avec un loup ou un agneau, le fermier veillait à ce qu'aucun ne mange l'autre. Au pays des Mooc, sans le fermier, elle se savait en danger face aux loups, elle n'avait plus confiance.